Bio


Carmen Hernández choisit des chansons du répertoire traditionnel, peu connues en Europe. C’est un patrimoine qui réserve des découvertes surprenantes. Pour cela, elle a la chance d’être accompagnée par d’excellents musiciens venus du monde du jazz, capables d’interpréter cette musique dans des arrangements modernes qui mettent en valeur ses harmonies.

Carmen Hernández fait ses débuts très tôt dans la chanson populaire de sa Colombie natale : à l’âge de cinq ans, elle chante en duo avec son frère Luis à la radio et à la télévision colombiennes. Elle fait partie de «Las Brigadas de la Salud», grande caravane humanitaire organisée par le journal colombien «El Tiempo». Elle chante en solo avec L’Orquesta Femenina de Colombia, dirigé par le compositeur Jorge Camargo Spolidore.

Étudiante aux États-Unis, Carmen Hernández chante dans des chorales et participe à des «musicals» tels que : «Jesus Christ Super Star» et «West Side Story».

C’est en France qu’elle décide de vivre ; elle y suit la formation du Roy Hart Théâtre et s’engage dans un travail vocal et théâtral au Panthéâtre, dirigé par Enrique Pardo.

Carmen Hernández incarne de sa voix chaleureuse et généreuse l’univers de la musique latino-américaine. Elle interprète des chansons qui ne sont pas ternies par le temps et qui racontent l’histoire d’un continent et de sa musique.

Elle suit les cours de technique vocale de Yva Barthélémy et poursuit sa formation avec Michèle Le Goff qui va l’initier à la technique du «souffle-voix». Sa passion pour le tango l’amène à Buenos-Aires où elle prend des cours de danse et travaille le chant du tango auprès de Roberto Garcia Araujo et de Cristina Pérsico. À Paris, Carmen Hernández chante dans des spectacles de tango tels que « Le Fleuve aux semelles du vent » de Carmen Aguiar et «Tangos à Jamais», présentés dans le cadre du Festival Paris Banlieue Tango. Elle donne des récitals de musique espagnole et latino-américaine, accompagnée par des musiciens comme Francisco Gonzalez, Julio Font, Fulvio Paredes, Sebastian Quesada, Juan Carlos Gaviria, Romain Lécuyer, Anne Le Corre.

C’est le musicien compositeur Alfonso Pacín qui l’accompagne régulièrement et qui lui permet d’explorer plus à fond la musique foklorique argentine. Depuis 2003, Carmen Hernández propose ses propres récitals et spectacles et donne des cours de technique respiratoire « souffle-voix » pour chant et parole. Elle se produit aussi dans des récitals, des spectacles et des galas, en solo et avec d’autres artistes et formations musicales.

Les spectacles proposés par Carmen Hernández

Avec ses concerts-spectacles à thèmes, Carmen Hernández fait connaître l’évolution de la musique en Amérique latine, transmet le chant des oiseaux du Cône Sud, illustre l’histoire de la conquête espagnole et fait le portrait de la femme latino américaine…

Carmen Hernández chante aussi la dimension poétique du tango et son histoire.

Les spectacles

« Le Sud sur mon épaule » – Spectacle-concert mis en scène par Claude Bokhobza – Ensemble musical : chant, guitare, guitare basse, percussion

« Chogüí : musique du Cône Sud » – Concert à thème – Ensemble musical : guitare, chant, percussion / guitare, harpe, charango, percussion et chant

« De la Habanera à la Rumba Criolla » – Concert à thème – Ensemble musical : guitare, chant, percussion / guitare, harpe, charango, percussion et chant

« À t’évoquer tango de mon cœur » – Récital avec Carmen Hernández, chant, Alfonso Pacín, guitare et Henri Deluy, poète et auteur du livre « Les poètes du Tango »

« Le tango entre nostalgie et psychanalyse » – Spectacle-concert – Ensembles musicaux possibles : guitare et chant / guitare, violon et chant / guitare, violon, contrebasse et chant / Orchestre avec piano et bandonéon ou orchestre typique

« 1810 Canto a mi América 2010 » – Concert – Ensemble musical : chant, guitare, mandoline, percussion.

Liste non-exhaustive

Les ateliers proposés par Carmen Hernández

Chant, théâtre, musique et danse

Cours de développement vocal et utilisation du souffle et de la voie

Travail d’acteur, imagination, utilisation de la voix, corps en mouvement, points d’appui et d’équilibre

Initiation à la musique latino-américain : guitare, percussions

Danse : rythmique et tango

Les ateliers sont proposés dans des établissements scolaires (cours de musique, histoire de la civilisation latino-américaine, concerts commentés, cours d’espagnol, etc.) et dans le cadre d’un projet culturel auprès des institutions pour la jeunesse, centres culturels.

Carmen Hernández participe à la création et à l’accompagnement de projets : opérettes, pièces de théâtre, sketches musicaux, etc.